Formation au Burkina Faso avec FEPAB

Présentation

Les 11, 12 et 13 Septembre 2018 s’est tenue dans la salle de réunion du GRAAP l’atelier de renforcement de capacités en gestion administrative, financière et comptable avec quelques membres de la FEPAB à Bobo Dioulasso.

Participants

13 participants au total

4 femmes
9 hommes

Objectifs de l’atelier

  • Faire le bilan du diagnostic réalisé sur la gestion administrative et financière de l’organisation et des outils de gestion existants de la FEPAB ;
  • Mettre en place de façon participative un système comptable conformément aux activités de l’organisation, aux normes des appels d’offre de la RRSA et de la loi OHADA ;
  • Proposer des outils de gestion simples et adaptés à la gestion comptable, administrative et financière de leur organisation

Structure des activités réalisées:

Premièr jour:
  • Discussion à propos l’importance d’une gestion administrative, financière et comptable (AFC) pour une organisation de façon générale et pour des organisations paysannes en particulier.
  • État des lieux de la gestion AFC au niveau des unions et de la FEPAB (centrale). Ce second point s’est déroulé en travaux de groupe et par union.
  • Une analyse FFOM a été également traitée par union. Chaque groupe de travail a présenté ses résultats en plénière.
Deuxième jour:

Les différents points abordés dans cette partie sont :

  • Le bilan comptable pour chaque union.
  • Le compte d’exploitation.
  • Le plan de financement.
  • Le budget de trésorerie.
Troisième jour:

1.  La dernière journée de l’atelier a été dédié la gestion des outils à différents niveaux. 

2.  D’abord au niveau de chaque union, ensuite le niveau région de sorte à avoir des informations fiables, fluides et faciles à communiquer vis-à-vis des partenaires et partant la réponse efficace aux appels d’offre de l’ARAA.

3.  Un aperçu sur les conditions d’un appel d’offre de l’ARAA a été fait par le consultant.  

Évaluation de l’atelier:

L’atelier s’est déroulé dans de bonnes conditions avec une participation actives des participants.

Perspectives :

Le dispositif comptable à mettre en place : le consultant a fait des propositions de dispositif qui pourrait faciliter la gestion comptable en lieu et place de ce qui existe déjà (gestion papier au niveau des unions, absence d’une synchronisation au niveau central…) et possibilités pour accompagner le travail ont été discutées.

Les principales réflexions ont porté sur:
  • Les assistants ont été satisfaits avec l’organisation de l’atelier, cependant ils ont identifié comme prioritaire continuer avec le renforcement des capacités notamment au niveau des unions.
  • Malgré l’intérêt de la coopérative le problème de disponibilité des outils et moyennes techniques adéquats peut empêcher la correcte appropriation des outils proposés basées aux TICS.
  • Les unions doivent être initiés à la gestion digital.