Training in Northern Nigeria

Presentation

En juillet 2018, Oxfam Intermon a parrainé deux journées de formation d’organisations de producteurs de céréales et grains (OP) sur le thème: Soutien aux organisations de producteurs nigérians pour améliorer leur capacité à réaliser des analyses de la qualité des céréales. Les personnes formées étaient des agents permanents des organisations d’agriculteurs travaillant directement à l’achat, au stockage, à la vente et / ou au suivi des stocks au niveau des magasins.

L’exercice d’entraînement a eu lieu à Kaduna du 6 au 9 août 2018.

L’objectif du projet pour le Nigéria est d’informer les différentes organisations de producteurs de céréales en Afrique de l’Ouest sur la manière de fournir et de reconstruire la réserve régionale.

Deux organisations et leurs représentants ont été sélectionnés par Oxfam pour la formation au Nigéria:

– LES ENTREPRISES INTÉGRÉES DE JUSSAF. Cette organisation compte 250000 membres inscrits et 320 groupes coopératifs et participe à l’enregistrement des producteurs, transformateurs et négociants de maïs principalement mais aussi d’autres produits agricoles tels que le riz, le sorgho, le mil, le soja et le niébé.

– Association des producteurs de riz et de blé du Nigeria. Cette association est très forte et bien structurée principalement dans le développement de la chaîne de valeur du riz. Ils couvrent tout le nord-ouest du Nigeria et leur production se fait toute l’année.

Participants

13 participants au total

2 femmes
22 hommes

Justification de la formation:

La pratique de l’éducation des adultes a été utilisée pour élaborer et mener ce programme de formation à l’intention des participants provenant d’organisations agricoles. L’approche était fondée sur la méthodologie de “l’apprentissage par l’expérience”.

Objectifs Principaux:

–  Indiquer l’importance du contrôle de la qualité des céréales / grains.

–  Énumérer les facteurs affectant la qualité des céréales / grains

–  Énumérer quelques mesures de précaution et de contrôle pour réduire les pertes de céréales / grains après la récolte.

–  Faire une liste des procédures à observer pour garantir les certifications et les normes des céréales / grains aux niveaux de la communauté et au-delà.

–  Transférer les connaissances et les compétences acquises à une organisation de producteurs impliquée dans les achats de céréales / grains basés sur des mesures de qualité.

Structure des activités réalisées:

Attentes des participants

Les participants ont clairement écrit leurs attentes perçues / réelles de l’exercice de formation. Les réponses ont formé ce qu’il fallait savoir ou faire sur le travail des participants.

Cet exercice nous a aidé à identifier la nature de leurs problèmes perçus et a permis également aux participants de se concentrer plus spécifiquement sur ce qu’ils souhaitent apprendre de la formation.

Quelques exemples ci-dessous.

Présentations
  1. Les sessions ont été soigneusement et séquentiellement organisées pour permettre un flux dans l’objectif de l’organisation et pour améliorer la pertinence des sujets pour les participants.
  2. Les présentations et les discussions qui ont suivi ont été faits en anglais avec des clarifications intermittentes dans la langue haoussa.
Jeu de rôle / Étude de cas

Les participants ont été répartis en deux groupes:

  1. Groupe de la chaîne de valeur du riz.
  2. Groupe de la chaîne de valeur du maïs.

Les deux groupes ont reçu des tâches écrites à effectuer à la fin du premier jour.

Liens vers la présentation PowerPoint:

Cereals/Grains Laboratory Demonstration:

Le Premier Seed Laboratory (laboratoire de semences) a été identifié comme un laboratoire privé standard et pertinent à Zaria, dans l’État de Kaduna, pour mener à bien des démonstrations de ce que les appels d’offres de la CEDEAO et de la RAAF exigent habituellement, notamment:

  1. Organoleptiques
  2. Teneur en humidité
  3. Matières étrangères organiques
  4. Matières étrangères inorganiques
  5. Grains endommagés par les insectes
  6. Grains cassés
  7. Grains pourris
  8. Aflaloxine (B1 + B2 + G1 + G2)
  9. Prédateurs vivants
  10. Métaux lourds; et ceux obtenus à partir d’une variété non génétiquement modifiée (c’est-à-dire sans OGM).

Ce laboratoire (Premier Laboratoire) est équipé pour des procédures d’analyse de semences et de céréales simples à très sophistiquées. Il jouit d’une réputation de longue date en travaillant avec les producteurs de semences et les producteurs de céréales tout au le long de la chaîne de valeur des céréales.

Le laboratoire est dirigé par Mme Olabisi Grace Johnson (BS.c Botany, 1988) qui a gracieusement préparé un document pour faciliter sa présentation et ses démonstrations.

Mme Johnson a subdivisé les participants en groupes de six et a donné à chaque groupe des échantillons de grains fortement contaminés pour permettre aux participants de trier et de nettoyer, de mesurer la teneur en humidité des grains secs et de peser / classer les contaminants.

Elle emmena les participants à l’entrepôt de la société et leur montra comment stocker les céréales / grains sur des caisses en bois. Elle a montré l’étiquetage des lots de grains, la valeur des problèmes de traçabilité, les méthodes d’échantillonnage simples pour vérifier la qualité des céréales / grains des fermes, des marchés, etc. L’emphasis a été que c’est une meilleurs pratique de prendre de petites quantités de grains /échantillons de plusieurs sacs plutot que de prendre de grandes quantités de grains de peu de sacs. Les participants ont tous participés à la façon de trier les corps étrangers indésirables (cailloux, herbes, feuilles, cheveux, etc.), insectes morts / vivants, mélange de variétés de céréales dans une culture donnée, grains cassés et / ou non moulus, etc.

Mme Johnson a également démontré comment mesurer la teneur en humidité des grains et expliqué la coloration entre la teneur en humidité des grains et les perdus / abimés. Les recours sur les mesures de contrôle de la qualité des grains ont été avancés par les participants qui connaissent maintenant mieux les effets combinés des conférences précédentes qu’ils ont eues et des démonstrations en laboratoire.

Retour des participants:
Formulaires d’évaluation après la formation:

Le consultant a conçu, produit et administré des formulaires d’évaluation après la formation des participants et les a distribués pour les remplir et les retourner. L’échantillon de formulaire et les résultats analysés de l’évaluation sont présentés ci-dessous:

1. Utilité de la formation = très utile 100%

2. La formation a répondu aux attentes = oui 100%

3. Thèmes les plus étudiés:

a) Pratiques de stockage: 100%

b) Mesures de contrôle de la qualité des céréales: 82%

4. Sujets préférés des participants:

a) Amélioration des pratiques de stockage des céréales / grains : 100%

b) Importance économique des céréales / grains : 80%

5. Tous les participants ont indiqué qu’ils étaient prêts à commencer le TOT comme suit:

a) immédiatement : 37%

b) prochainement : 60%

Fermeture:

Les sessions de formation de deux jours ont été résumées. Un lien entre les attentes originales du participant et les objectifs réels a été rapporté et affiché afin de déterminer si ces objectifs ont été atteints. L’événement a séquentiellement donné aux participants une idée de l’achèvement des activités de formation, avec une grande appréciation sur la pertinence et l’actualité de la formation pour leurs opérations.

Recommandations:

1. Il est très important de distinguer l’apprentissage de l’augmentation des connaissances ou des compétences du comportement. Il faut laisser suffisamment de temps après la formation pour permettre aux stagiaires de mettre en pratique les nouveaux apprentissages

2. Les résultats sont peut-être la mesure la plus importante aux yeux de ceux qui paient pour la formation; mais la formation ne se fait jamais de manière isolée, donc d’autres influences sont généralement présentes et toujours difficiles à éliminer. Il est nécessaire que Oxfam it fournisse une directive standard pour les appels d’offres / enchères internationaux pour les achats institutionnels de céréales / grains.

3. La CEDEAO-RAAF pourrait trouver important de faciliter le besoin des pays et / ou des sous-régions et même des régions de développer des modèles de formation standard, des jeux de rôles, des études de cas, du matériel audio-visuel, des conférences et des conseils sur le travail de champ intégrant dans les programmes de formation. Ce concept d’achat institutionnel doit se concentrer davantage sur les producteurs locaux et leurs acteurs / commerçants de la chaîne de valeur dans chaque lieu donné.

Conclusions

Dans une large mesure, l’utilisation à juste titre identifiée pour ce type de formation au niveau de l’organisation de groupes est un syndrome des défaillances notables passées de la basse qualité inacceptable de nos céréales / grains sur des marchés comparatifs internationaux. L’effet qui en résulte, rend nos producteurs / agriculteurs plus pauvres, la chaîne de valeur des produits de base sous-développée avec de grandes quantités de pertes / gaspillages inacceptables allant du limité au non-respect des meilleures pratiques globales.

Les moyens de subsistance des producteurs dans ce scénario, s’ils ne sont pas contrôlés et améliorés, continueront à ne pas être meilleurs. L’agriculture manquera de vigueur pour générer des emplois ruraux, pour augmenter les revenus, tandis que la sécurité alimentaire et nationale sera menacer. Tous ces problèmes persisteront malgré les énormes ressources et les opportunités se traduiront par une grande vulnérabilité lorsque les effets de couplage des calamités / catastrophes imprévues et celles du changement climatique seront combinés. Le concept CEDEAO-RAAF de réserves alimentaires stratégiques de céréales / grains est hautement recommandable et la formation des acteurs le long de la chaîne de valeur des céréales / grains est définitivement dans la bonne direction.

 

Traduction surveillée par M. Christian Jousseaume